Fiche pratique "Etre dédommagé en tant qu'aidant"

Différentes possibilités de dédommagement ou de rémunération existent à destination des proches aidants.

Vous êtes le parent d'un enfant en situation de handicap

 

Vous êtes l'aidant d'un adulte en situation de handicap

 
Etre salarié dans le cadre de la Prestation Compensation Handicap (PCH)

Vous pouvez être salarié dans le cadre de la PCH sauf :

  • Si vous exerçez une activité professionnelle à temps plein
  • Si vous êtes retraité-e
  • Si vous accompagnez votre conjoint, un parent ou un enfant (excepté si sa situation de santé nécessite une aide totale pour la plupart des actes essentiels de la vie quotidienne, ou une présence constante ou quasi-constante)

Le cas échéant :

En savoir plus

 
Etre dédommagé dans le cadre de la Prestation Compensation Handicap

Si les conditions ne vous permettent pas d'être salarié dans le cadre de la PCH, vous pouvez être dédommagé.

Le cas échéant :

  • Un courrier doit être adressé à la MDPH indiquant votre identité et votre lien avec la personne que vous accompagnez
  • Vous devrez être déclaré auprès de l'URSSAF, régler des cotisations sur les sommes perçues et déclarer ces dernières aux impôts

Pour tout renseignement, vous pouvez vous rapprocher de la MDPH de votre département.

 
Si votre proche ne bénéficie pas de la PCH

Il a la possibilité de vous salarier dans le cadre des services à la personne.

 

 

Vous êtes l'aidant d'une personne âgée dépendante

 
Etre salarié dans le cadre de l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie (APA)

Vous pouvez être salarié de votre proche dans le cadre de l'APA si :

Le cas échéant :

En savoir plus

 
Si votre proche ne bénéficie pas de l'APA

Il a la possibilité de vous salarier dans le cadre des services à la personne.

 

Quelques points de vigilance

 

La décision de devenir salarié d'un proche pour l'accompagner au quotidien n'est pas anodine. Avant de vous engager dans cette voie, il est important :

  • D'en discuter avec votre proche et avec votre entourage afin que cette décision soit prise de façon concertée et éclairée
     
  • D'envisager les impacts que cette décision pourrait avoir pour vous sur les plans relationnel, matériel, professionnel, etc. (à court et à long terme)

En outre, le fait que vous soyez salarié-e ou dédommagé-e ne signifie pas que l'accompagnement de votre proche doit uniquement reposer sur vous !

Il est important de bien préciser en amont votre cadre d'intervention et le rôle de chacun (autres personnes de l'entourage, professionnels, etc.) dans l'organisation globale de la situation.