Covid-19 : les personnes vivant avec une personne vulnérable peuvent bénéficier d’un arrêt de travail

Les personnes en situation de dépendance lié à l'âge, à la maladie ou au handicap font partie des plus vulnérables face au Covid-19. C'est pourquoi, dans le but de protéger ces personnes, le ministère de la Santé a décidé que les proches habitant avec une personne considérée "à risque" pouvait bénéficier d'un arrêt de travail renouvelable jusqu'à la fin de la période de confinement. Cet arrêt de travail permet de limiter les déplacements et contacts réduisant ainsi le risque de ramener le virus au domicile de la personne vulnérable.

" La personne qui cohabite avec une personne vulnérable peut, en l’absence de solution de télétravail, solliciter son médecin traitant ou un médecin de ville, qui pourra prescrire un arrêt de travail s’il l’estime nécessaire." Afin d'éviter tout déplacement, l'arret de travail doit être délivré de préférence par téléconsultation lorsque la situation le permet.

La liste des critères pour les personnes vulnérables a été établie par le Haut Conseil de la Santé Publique:

  • les personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • les patients aux antécédents cardiovasculaires: hypertension artérielle compliquée, accident vasculaire cérébral ou  coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
  • les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
  • les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée  et les malades atteints de cancer sous traitement.

Pour en savoir plus, vous pouvez consutler la fiche du ministère des solidarités et de la santé

 

L'Association Française des Aidants