L’Association Française des Aidants a élu sa nouvelle présidente

Lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire qui s’est tenue en juin dernier, Florence Leduc, Présidente de l’Association, a choisi dans un souci de démocratie associative de passer le relai. Depuis son arrivée à la présidence en 2009, elle s’est attachée à porter une parole émancipatrice sur la question des proches aidants, n’ayant de cesse de militer pour que les aidants ne soient pas des variables d’ajustement des politiques publiques. Nous remercions sincèrement Florence pour son engagement au service de la reconnaissance des proches aidants !

 

C’est Gwénaëlle Thual, engagée depuis plus de quinze ans pour une meilleure connaissance et reconnaissance des solidarités de proximité, qui a été élue lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’Association pour lui succéder.

Gwénaëlle Thual a essentiellement travaillé dans le champs sanitaire et social, pour les secteurs mutualistes, hospitaliers et pharmaceutiques où elle a notamment contribué au développement d’un territoire de recherches et d’actions dédié aux proches aidants. Elle est actuellement entrepreneur social dans le domaine de l’Economie sociale et solidaire.

 

Lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire, la nouvelle Présidente a affirmé sa volonté de s’engager auprès des aidants en poursuivant le projet stratégique de l’Association :

« J’aimerais avoir un mot plus particulier, pour vous, Florence. Car c’est également une histoire de transmission, dans la joie et d’une qualité que beaucoup envieraient. Ce passage de relais, cette circulation du sens et des énergies sont signifiants. D’autant en ces périodes qui mettent à l’épreuve les liens, et durant lesquelles être debout, mobilisé est essentiel. (…) Cet engagement auprès des proches aidants, j’ai à cœur de le poursuivre dans le cadre associatif, un des lieux emblématiques de l’exercice démocratique. (…) Je m’engage avec vous, à vos côtés, à œuvrer pour une prise en considération et un soutien concrets des proches en situation d’aidant, et ce à tous les âges de la vie ; à maintenir vivants les questionnements sur la place et le rôle des proches aidants dans la société ; et à essayer, encore et encore, d’agir avec la lucidité et la conscience du devoir d’alerte qui doivent être les nôtres pour que la parole des proches et son ancrage, son lien à et dans la société ne leurs soient pas confisqués. »

 

Cette Assemblée Générale Extraordinaire a également permis de voter le renouvellement de mandats au sein du Conseil d’Administration. Vous pouvez retrouver la liste des membres du Conseil d’Administration en cliquant ici.