Santé des Aidants

La santé des aidants : un enjeu de santé publique !

 
Des chiffres pour en prendre la mesure 
  • 48% des aidants déclarent avoir une maladie chronique
  • 29% se sentent anxieux et stressés
  • 25% déclarent ressentir une fatigue physique et morale

Source : Enquête Handicap-Santé aidants (DREES, 2008) 

Or les aidants sont plus de 8 millions en France !

Ces chiffres montrent que la conciliation de l’accompagnement d’un proche et de la santé constitue une affaire de société.

 
Les conditions de cette conciliation     

Au moins 4 conditions doivent être réunies pour rendre cette conciliation possible :   

  • L’accès des personnes malades, en situation de handicap ou de dépendance aux aides et aux soins requis par sa situation             
  • La non-confusion des rôles entre proches aidants et professionnels    
  • La non-assignation et la non-réduction des proches au rôle d’aidant    
  • Le non-isolement des personnes accompagnées et des proches aidants face aux difficultés qu'ils rencontrent

 

A ce jour, quelle prise en compte de la santé des aidants ?

 

Face à cet enjeu de santé publique, l’Association Française des Aidants a mené en 2015 un travail d’analyse et d’observation auprès de proches aidants et de professionnels pour appréhender la manière dont ils perçoivent et tiennent compte des questions de santé.      
 

Les principaux résultats 

Du côté des aidants

  • Environ 48% des aidants interrogés dans le cadre de ce travail déclarent avoir des problèmes de santé qu’ils n’avaient pas avant d’être aidant
  • 61% des répondants déclarent avoir des problèmes de sommeil depuis qu’ils sont aidants      
  • 63.5 % des répondants déclarent avoir des douleurs physiques depuis qu’ils sont aidants         
  • 59 % des répondants déclarent se sentir seuls depuis qu’ils sont aidants           
  • Près de 25% des répondants déclarent avoir augmenté leur consommation de médicaments depuis qu’ils sont aidants                
  • 70 % des répondants déclarent ne pas s’accorder de temps pour les loisirs       

Du côté des professionnels      

  • Repérage de la situation des aidants souvent informel ou réalisé avec des outils peu adaptés
  • Manque de connaissance des dispositifs existants à destination des aidants      

Du côté des institutions             

  • Décalages entre la perception institutionnelle des problématiques rencontrées par les aidants et celle des acteurs de terrain 
  • Manque de connaissance des acteurs locaux de l’accompagnement des aidants

Les relations entre proches aidants et professionnels de santé

  • 70 % des répondants sont suivis par des professionnels de santé          
  • 81% des aidants interrogés sont en lien avec des professionnels qui interviennent auprès de leur proche
  • 49 % des aidants interrogés déclarent se sentir rarement pris en compte par les professionnels
  • 50 % des répondants ne parlent pas des difficultés liées à leur rôle d’aidant avec les professionnels de santé

Consulter le rapport final du travail d’observation et d’analyse

 

Vers une plus grande prise en compte de la santé des aidants ?

 

Ces différents éléments montrent la nécessité d’une prise en compte renforcée de la santé des aidants par les professionnels dans l’accompagnement des personnes malades, en situation de handicap ou de dépendance.

Celle-ci devra notamment s’appuyer sur :

  • La formation des professionnels à cette prise en compte          
  • La mise à disposition des professionnels d’outils facilitant cette prise en compte           
  • Le renforcement sur les territoires de la dynamique de coopération entre les différents acteurs pour faciliter l’orientation des aidants vers les interlocuteurs adéquates  
 
L’accompagnement des aidants en question

Outre la prise en compte des aidants, les modalités d’accompagnement des aidants pourraient peut-être elles aussi ré-interrogé.  Le travail d’observation et d’analyse réalisé montre en effet que les aidants ne se saisissent pas toujours des propositions qui leur sont faites.

 

De l’aide à l’accompagnement des aidants

  • Les actions mises en œuvre à destination des aidants sont quelque fois menées dans une approche victimisante ou compassionnelle : « Il faut aider les aidants ! ». Mais en ont-ils tous besoin ? Le souhaitent-ils ? Le cas échéant, de quelles manières ?
     
  • Une démarche d’accompagnement des aidants nous semble plus adéquate, invitant à une parité dans la relation, faisant une place à la parole des aidants et les considérant dans leur capacité à agir !
     
  • Cette démarche implique également de ne pas considérer les proches uniquement à travers l’aide qu’ils apportent, mais bien en tant que personne ayant le droit de n’être ni réduite ni assignée à ce rôle d’aidant !

 

L’accompagnement dans une approche globale

  • Etre aidant est une expérience significative, avec son lot de richesses et de difficultés. Ces dernières s’expriment de différentes façons, sur divers plans, avec des ampleurs variables en fonction des parcours de chacun !
     
  • La santé, entendue comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. » (définition de l’OMS), peut constituer une approche pertinente pour aborder de manière globale la situation des aidants, dans l’objectif de leur proposer des réponses ajustées à leurs attentes.

 

Des outils au service de la santé des aidants   
 

A destination des aidants           
               
A destination des professionnels                           
  • Le livret à destination des professionnels « Prendre en compte la santé des aidants. Repérer, orienter, suivre : une démarche en trois étapes pour proposer aux aidants un accompagnement individualisé »            
  • Les formations à la prise en compte des aidants